...déjà, c'est beaucoup et peu à la fois...
au début on est soulagé que tant de souffrance se termine...que se soit fini...
et puis très vite le manque s'installe...
un peu plus tous les jours...
et bizarrement il ne m'a jamais autant manqué que depuis qu'il est parti...

DSCN1113DSCN1100DSCN1103